PARCOURS DE MEMBRES: BILL KORBATLY

octobre 9, 2020

Si vous êtes venu à une de nos rencontres, vous avez certainement rencontré Bill!

Bill Korbatly, membre depuis 2017 du Cercle des Jeunes Leaders se rappelle de trois dates clés dans son parcours personnel et professionnel : le 8 février 2008 et le 29 novembre 2008, le jour où il a reçu son visa pour le Canada et le jour où il a atterri à Montréal. Il a obtenu sa citoyenneté le 23 octobre 2013. Pour tout immigrant, ces dates ne sont jamais oubliées.

La préparation de Bill avant d’atterrir à Montréal en ce mois de novembre 2008 a commencé en 2006. Il avait déjà identifié l’Université McGill pour ses études et le parti politique dans lequel il désirait s’impliquer. Moins d’un an après son arrivée, il était déjà impliqué pour le Parti libéral du Canada et il suivait des cours à McGill en gestion de projets et prise de parole en public. Il a toutefois complété ses équivalences en droit à l’Université de Montréal, tout comme son barreau.

Bill est un gars de réseau, il a de la facilité à connecter avec les gens mais comme tout immigrant, le premier défi est de s’intégrer par l’emploi. Ses premières années au Canada sont marquées par de durs labeurs – il travaillait sept jours par semaine alors – « Je ne sais pas si je serais capable de le refaire » lance-t-il à la blague!

Travaillant au Ministère de la Justice du Québec, Bill voulait travailler en cabinet et il a donc créé son propre emploi. Il a ouvert son cabinet en 2015. Bill compte maintenant sur le soutien quotidien de six employés entre deux cabinets – un cabinet physique et un en ligne. « Il ne me reste plus qu’à devenir député! » blague-t-il.

Outre les défis reliés au travail, les immigrants ont aussi un défi d’intégration politique, selon Bill. C’est le défi principal pour les pays qui accueillent de nouveaux arrivants, croit Bill. Chaque immigrant requiert une intégration différente : Il y a un choc des cultures entre les immigrants d’ordre économique, qui sont choisis par les pays versus les réfugiés qui requièrent une intégration différente en sachant qu’ils ne contribueront pas immédiatement à l’économie. Selon Bill, il y a une incompréhension à ce propos mais il croit fortement que le Québec a un atout dans son jeu : la langue française. « S’il y a une valeur qui rassemble, c’est la langue française et sa protection. Il faut prendre le français comme une façon de rassembler et une valeur commune ». Pour Bill, la première étape à l’intégration au Québec, c’est l’apprentissage du français.

Dans le monde juridique au Québec, Bill est parmi ceux qui croient que la résolution de conflits passe d’abord par la médiation et l’arbitrage. Pour lui, ce sont des clés d’accès à la justice. Ces modes alternatifs de résolution de conflits ne sont pas encore très répandus au Québec mais pour un avocat d’origine libanaise, la communication est la base de toute résolution de conflit.

Est-ce que la médiation serait une avenue pour mieux promouvoir le vivre-ensemble dans le monde en 2020? Selon Bill, la solution est dans l’éducation. Au Canada, les jeunes élèves du primaire et les étudiants du secondaire sont peu exposés aux enseignements de la Charte des droits et libertés. « Les gens confondent souvent leur malaise avec leurs droits. Pour moi, c’est le nœud du problème. On n’enseigne pas la Charte et comment nos droits sont essentiels. Pour parler simplement [de vivre-ensemble], c’est faire de l’éducation » rajoute-t-il.

« Le cercle m’a permis de développer une vision globale sur des enjeux comme la crise climatique et l’intelligence artificielle »

Bill est membre du Cercle des Jeunes leaders depuis plusieurs années.  « Le cercle m’a permis de développer une vision globale sur des enjeux comme la crise climatique et l’intelligence artificielle », explique Bill quant à ses objectifs au Cercle. Pour lui, les conversations avec les conférenciers, notamment les représentants diplomatiques du Canada et d’ailleurs, ont été très riches en apprentissages afin de mieux saisir le contexte géopolitique de certains enjeux. Finalement, le Cercle, pour Bill, est beaucoup plus qu’un réseau de jeunes professionnels, il a développé de belles amitiés et cet apport est inestimable.

Vous voulez poursuivre la discussion avec Bill? Lisez son blog archivé sur le HuffPost Québec.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PARCOURS DE MEMBRES: RENAUD LALIBERTÉ

PARCOURS DE MEMBRES: RENAUD LALIBERTÉ

Renaud Laliberté entame sa deuxième année au Cercle des Jeunes leaders et vient tout juste de se joindre à son conseil d’administration. Il gagne sa vie du commerce international et appuie tant grandes entreprises que PME en énergie verte et logiciel. Cependant,...

PARCOURS DE MEMBRE: MATHILDE SENAUD

PARCOURS DE MEMBRE: MATHILDE SENAUD

Membre du CJL depuis 1 an, Mathilde est Associée en Développement Économique chez Research on Investment (ROI). « Je suis née en France où j’ai passé la plupart de ma scolarité, mais j’ai eu rapidement envie de découvrir le monde et de me familiariser avec d’autres...